Guides

Comment choisir la chaussure de randonnée qui vous correspond ?

16 avril 2020

C’est certainement l’un des premiers articles que l’on achète quand on se met à la randonnée, la chaussure de randonnée. Si tout comme moi lorsque vous avez commencez la randonnée vous vous êtes mis à la recherche d’une paire de chaussure, vous avez dû très vite remarquer que le choix était immense et très varié au point de s’y perdre.

C’est pour cela que j’ai décidé d’écrire ce guide, afin de vous aider à choisir la chaussure qui vous correspond mais surtout celle qui correspond à vos activités.

De quoi se compose une chaussure de randonnée?

Avant de choisir sa chaussure, il est important de comprendre de quoi elle est faite. C’est en effet chaque composant de la chaussure qui va influencer son activité et ainsi vous dicter quelle chaussure choisir. Commençons par définir les différents composants de votre chaussure:

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

La tige

La tige est la partie de la chaussure qui va définir le maintien de votre pied. On entend souvent l’éternel débat entre tige basse et tige haute. Je vais tenter de vous expliquer les avantages et inconvénients des deux types.

Type de chaussure de randonnée

Tige basse

Les principaux avantages de la tige basse sont sa liberté de mouvements et sa légèreté. En effet votre cheville sera complètement libre de ses mouvements et vous permettra plus de liberté dans votre activité. De plus avec une tige basse vous aurez moins de matière donc forcément moins de poids, ce qui peut être un avantage pour certaines activités.

Par contre la tige basse ne soutient pas du tout votre cheville et ne la protège pas du tout. Ce qui fait que pour de longues randonnées vous risquerez de sentir plus vite la fatigue aux pieds et aux jambes. Dans les terrains rocailleux le manque de maintien vous protégera moins des blessures.

Tige haute

La tige haute quant à elle reprend tous les défauts et qualités de la tige basse mais à l’inverse. Votre cheville sera bien maintenue et protégée. Ce qui est idéal dans le cas de longues marches ou sur des terrains accidentés.

Cette protection en plus se paiera par un poids plus élevé et une liberté de mouvement plus faible. De plus les chaussures de type tige haute auront tendance à tenir plus chaud (c’est un avantage en hiver et un inconvénient en été).

Tige intermédiaire

La tige intermédiaire c’est le meilleur des deux mondes ou le pire des deux, dépendant de la personne à qui vous demanderez 😉

Pour ma part je dirais que c’est un bon compromis entre les deux. Cette tige offre une plus grande polyvalence selon l’activité que vous désirez pratiquer (voir fin d’article). Si vous êtes un éternel indécis c’est peut-être ce type de chaussures qu’il vous faudra.

La semelle

Lorsque l’on parle de la semelle, il est important de distinguer différentes caractéristiques, l’accroche, l’adhérence, l’amorti ainsi que la rigidité.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

L’accroche

L’accroche et l’adhérence sont souvent confondues. L’accroche va définir comment votre chaussure va crocher dans le terrain, par exemple dans de la boue, du gravier ou des rochers. Ce qui importe le plus pour l’accroche c’est la taille des « crampons » ainsi que leur forme. Plus ils sont profonds et sculptés, meilleure sera l’accroche sur le terrain.

L’adhérence

Pour ce qui est de l’adhérence, elle définira comment va se comporter votre chaussure sur des terrains dur comme la roche et les pierres. C’est notamment cette adhérence qui va jouer un grand rôle lorsque le sol est mouillé. Pour avoir une bonne adhérence au sol, mieux vaut avoir une grande surface de semelle avec une gomme tendre. Une grande surface implique des crampons plus larges et moins profonds.

L’amorti

L’amorti impacte grandement le confort de la chaussure. C’est lui qui fera en sorte que vous n’aurez pas mal aux pieds après 8h de marche. Il est principalement dû à la semelle intercalaire. Celle-ci joue également un rôle dans la stabilité latérale du pied.

La rigidité

La semelle peut également être tendre ou plutôt dure. Les semelles tendres offriront un meilleur confort et grip, tandis que les semelles dures seront plus précises et plus efficaces en terrain difficile.

La membrane et matières

Il existe différentes matières dont peut être faite votre chaussure. Mais on peut distinguer les chaussures en cuir et en tissus synthétiques.

Cuir

Le cuir offre l’avantage d’être un matériau durable et relativement étanche et tout de même un peu respirant. Par contre il demande plus d’entretien et peu vite s’alourdir lorsqu’il pleut.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Synthétique

Il existe de nombreux matériaux synthétiques comme le nylon, le kevlar, le polyester et j’en passe . . . Tous ces matériaux ont l’avantage d’être plus léger et plus souple que le cuir. Mais ils seront moins robustes et moins imperméables que ce dernier.

Les membranes

Si vous vous intéressez un peu aux vêtements sportifs vous avez certainement déjà entendu parler de la membrane Gore-Tex. Cette membrane (et toutes les autres du même style) s’ajoute au tissu synthétique pour le rendre imperméable tout en gardant une certaine respirabilité. En gros, l’eau ne peut pas rentrer mais elle peut sortir.

Certaines chaussures récentes combinent différents matériaux et membranes pour obtenir la chaussure idéale.

L’isolation

Si vous prévoyez de faire de la randonnée en hiver, comme de la raquette ou alors si vous allez faire de l’alpinisme en haute altitude, il serait bien de prendre en considération l’isolation thermique de vos chaussures.

L’isolation vient à l’intérieur de la chaussure et permet de tenir votre pied au chaud dans des conditions plus difficiles.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Le pare-pierres /protection du pied

Le pare-pierres est un élément protecteur de la chaussure et de vos orteils. Lorsque vous faites de la randonnée sur un terrain difficile comme des pierriers, il n’est pas rare que votre pied tape dans un caillou. Si vous ne possédez pas de protection à l’avant de votre chaussure, vous risquez de la sentir passer . . .

Le laçage

Il existe différents types de lacets et de système de laçage. Il existe même des systèmes rapides pour les chaussures de trail. Mais dans la plupart des cas, on préférera des lacets traditionnels avec des crochets en métal qui sont plus solides et surtout autobloquants qui sont d’un réel confort lorsque l’on fait ses lacets et aident à maintenir la chaussure bien fermée.

Maintenant que nous avons fait le tour des différentes caractéristiques, vous devez certainement vous poser la question suivante: de quelles chaussures ai-je besoin?

Ne ratez aucun nouvel article

Je sors régulièrement des articles de guide de matériel comme celui-ci mais également des tests pour vous conseiller dans le choix de matériel de randonnée. Je partage également mes itinéraires de sorties en randonnée.

Pour être averti par e-mail de la sortie d’un nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ci-dessous (ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous inonder d’e-mail, promis 😉 ).

Quelles chaussures de randonnée pour quelle activité?

Balade en nature

Ici on parle de petites balades sur des chemins balisés et faciles. Dans ce cas il faudra privilégier des chaussures à tige basse car vous n’aurez pas besoin de maintien et une chaussure légère sera plus confortable. Pas besoin de par-pierres ni de membrane d’imperméabilité (sauf si vous aimez vous balader sous la pluie).

La chaussure MH 100 de Quechua chez Decathlon conviendrait parfaitement pour des petites balades. Elle est bon marché, légère et très confortable.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Randonnée

Les chaussures de randonnée seront faites pour des chemins de montagne et des terrains plus escarpés. C’est très certainement le type de chaussures qui conviendra à la plupart d’entre vous. Ici on partira sur des chaussures à tige intermédiaire ou haute avec une bonne accroche. Le pare-pierres et une membrane de type Gore-Tex sont recommandés pour s’adapter à tous les terrains et conditions.

On utilisera ces chaussures pour des randonnées à la journée voire sur deux jours. Veillez à choisir un modèle confortable.

La Quechua MH 100 MID de chez Decathlon est la chaussure de randonnée idéale et très abordable ! C’est une tige intermédiaire avec un pare-pierres, des lacets autobloquants et en plus elle est imperméable ! Pour information c’est avec cette chaussure que j’ai commencé mes randonnées et je l’utilise encore aujourd’hui !

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Grande randonnée ou trek

Lorsque vous partez pour de grandes randonnées ou un trek de plusieurs jours notamment sur des terrains difficiles vous devrez partir sur des chaussures à tige haute avec des « crampons » relativement profonds et une semelle plutôt dure.

Bien évidemment un pare-pierres est indispensable ainsi qu’une membrane de type Gore-Tex pour vous protéger des intempéries ainsi que pour évacuer la transpiration.

Mammut fabrique la Ducan High GORE-TEX qui est une chaussure pour les grandes marches en montagne. Sa tige haute et sa semelle confortable vous permettront de faire des km sans se fatiguer et même sous la pluie.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Randonnée de haute montagne – alpinisme

Maintenant on parle d’alpinisme et de glacier ! Les tiges hautes sont indispensables ainsi qu’une semelle rigide. En plus de l’imperméabilité et la respirabilité il vous faudra également une bonne protection à l’avant du pied.

Autre caractéristique essentielle pour ce type de chaussures, les fixations pour les crampons de glace. Elle doit être au minimum à l’arrière et au mieux avant et arrière.

La Scarpa Ribelle est une bonne chaussure de haute montagne. Avec sa tige haute et ses nombreux renforts, votre pied sera en parfaite sécurité. De plus sa semelle rigide et ses fixations vous permettront de fixer des crampons semi-automatiques.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Trail ou raid

Lors de trail et course à la montagne, il est important d’avoir une chaussure légère, confortable et bien aérée. Pour cela on va choisir des chaussures tige basse avec une semelle souple pour plus de confort. La chaussure ressemble aux chaussures de courses traditionnelles mais pourtant sa semelle possède une meilleure adhérence pour les terrains de montagne et sa structure est renforcée.

C’est aussi une chaussure qui est bien appréciée des randonneurs en quête de légèreté et de confort.

La Sense 4 / Pro de Salomon est un bon exemple de chaussure de trail. Elle est inspirée du monde de la course à pied mais a été pensée pour le trail tout terrain avec une bonne accroche.

comment choisir sa chaussure de randonnée ?

Quelle marque de chaussure de randonnée?

En plus des quelques exemples que je vous ai donnés ci-dessus, voici une liste de différents fabricants de chaussures de montagne. Je vous invite à vous rendre sur leur site et de comparer leur catalogue pour trouver la chaussure qui vous correspond le mieux.

Conclusion

Maintenant vous avez toutes les clés en main pour choisir la chaussure adaptée à votre activité. Il est important de bien comprendre comment est composée une chaussure pour savoir laquelle choisir. Définissez vos activités pour trouver la chaussure qui vous correspond. Il n’y a pas vraiment de chaussure parfaite, mais plutôt une chaussure idéale pour chaque sport.

J’espère que vous trouverez la chaussure idéale et n’hésitez pas à utiliser la section commentaire en dessous pour poser vos questions ou nous faire partager vos retours sur certains modèles de chaussures.

N’hésitez pas à partager cet article à vos proches qui désireraient commencer la randonnée avec vous.

Articles

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :