A pied

Le Pigne d’Arolla, 3 jours d’alpinisme

12 juillet 2021

Le Pigne d’Arolla, un sommet mythique du val d’Hérens en Valais. Avec ses 3’787 m d’altitude, c’est un sommet que l’on atteint pas sans effort ! Vous l’aurez compris nous allons parler d’alpinisme et non de randonnée dans cet article.

J’ai eu la chance de participer à une sortie d’alpinisme sur 3 jours organisée par Outopia. Cette plateforme a pour but de proposer des sorties en montagne, de la randonnée à l’alpinisme, il y en a pour tous les goûts et les niveaux ! Vous y trouverez de nombreuses sorties encadrées par des guides. C’est l’endroit idéal pour planifier vos sorties accompagnées.

Pour cette sortie de 3 jours, nous sommes partis du village d’Arolla pour rejoindre la cabane des Dix. Le deuxième jour nous sommes montés jusqu’au Pigne d’Arolla avant de rejoindre la cabane des Vignettes. Enfin pour le troisième jour nous avons fait le tour de l’Evêque avant de retourner à notre lieu de départ, Arolla.

Je vous laisse découvrir notre aventure 😉

Informations Pigne d’Arolla

Informations pour 3 jours de randonnée.

Galerie

Plus d’images sur le compte instagram de randofacile.

Itinéraire Pigne d’Arolla

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’itinéraire du Pigne d’Arolla sur la carte interactive.

Voici le parking que nous avons utilisé, il est également possible de se rendre en transports publics à Arolla.

Je tiens à préciser que l’itinéraire n’est pas précis à 100% mais il vous montre dans les grandes lignes par où nous sommes passés.

Jour 1: Cabane des Dix

Le premier jour Outopia nous avait donné rendez-vous au village d’Arolla juste devant l’hôtel du Pigne d’Arolla histoire de bien nous mettre dans l’ambiance 😉

Une fois l’équipe réunie et le contrôle du matériel effectué, nous commençons à suivre le guide en direction du Pas de Chèvre.

L’aventure commence tranquillement par une randonnée plutôt sympa qui nous a permis de rencontrer quelques marmottes et des bouquetins, tout ce qu’on aime voir en montagne 🙂

On continue à monter dans la vallée et on aperçoit gentiment le Pas de Chèvre qui se dessine au loin.

Une fois arrivés au Pas de Chèvre, nous en profitons pour faire une pause et manger un petit quelque chose avant d’attaquer la suite de notre aventure.

On commence direct avec les échelles qui nous permettent de descendre là où autrefois le glacier prenait place.

Malheureusement la météo a eu raison du chemin balisé qui est normalement ici, ce qui nous a obligé à descendre au travers d’un gros pierrier afin de rejoindre le glacier qui se trouve en contrebas.

Le glacier est recouvert de roche qui parfois nous font oublier que nous marchons bel et bien sur un glacier.

Plus qu’une montée avant de rejoindre la cabane des Dix.

Nous sommes bien arrivés et l’heure du repas arrive gentiment.

Jour 2: Pigne d’Arolla et cabane des Vignettes

Réveil à 4h45 ! Une fois le petit déjeuner avalé, nous sortons équipés et pouvons profiter des premiers rayons du soleil (ce seront les seuls de la journée !).

Une fois sur le glacier nous nous équipons et nous préparons pour la montée qui s’annonce longue et difficile en raison des forts vents et de la météo qui se dégrade déjà.

La montée se passe bien même si de nombreuses crevasses sont présentes et que la neige est déjà très molle même à 6h du matin.

On peut voir devant nous le mur de glace de la Serpentine qui se dresse devant nous, le piolet et le crampon ne seront pas de trop pour le gravir.

A partir de là la météo devient tellement mauvaise que je décide de ranger mon appareil photo dans le sac. Nous traversons non sans mal le plateau du Pigne d’Arolla en espérant que la météo s’améliore car il devient difficile de progresser et nous redoutons les crevasses lors de la descente après le col du Pigne d’Arolla.

Heureusement, une fois arrivés au col, les nuages se dissipent un peu. Nous profitons de cette accalmie pour « courir » droit en bas et trouver le passage qui nous mènera à la cabane des Vignettes.

Petit à petit nous voyons la cabane se distinguer au loin.

Nous arrivons un peu avant midi et profitons de reprendre des forces après cette longue aventure.

En fin de journée le ciel se dégage un peu, ce qui nous permet d’avoir un aperçu de notre itinéraire de demain.

Glacier Mont-Collon
 Glacier d'Otemma

Jour 3: Evêque et retour à Arolla

Grâce mâtinée pour ce troisième jour, nous mettons le réveil à 5h30. Pas de chance ce matin, le soleil n’est pas avec nous pour le départ, mais cela ne nous arrêtera pas !

Nous descendons en direction du glacier du Mont-Collon a travers un pierriers et la brume.

Après un moment de marche sur le glacier, le soleil décide enfin de montrer le bout de son nez.

Encore une fois nous en profitons car ça sera la seule fois de la journée.

Mont-Collon
L'Evêque

Nous apercevons au loin le col de l’Evêque qui sera notre point de passage pour rejoindre un court instant l’Italie.

Col de l'Evêque

Une fois le col atteint, il ne nous reste plus que de la descente environ 1’500 m de descente sur 10 km de marche. Tout d’abord sur le haut du glacier d’Arolla avec le refuge des bouquetins sur notre droite puis sur le bas du glacier d’Arolla. Là où je suis venu cet hiver pour visiter la grotte du glacier d’Arolla.

Nous pouvons maintenant apercevoir le village d’Arolla d’où nous sommes partis 3 jours plus tôt.

Dangers

Nous parlons ici d’une randonnée de haute montagne avec tous les risques que cela comprend (avalanches, éboulements, chutes de pierres, crevasses, etc). Ne vous lancez pas dans une aventure comme celle-ci sans connaissance ou sans guide.

Je vous recommande de le faire accompagné comme avec Outopia.

Infrastructures

Vous trouverez des hôtels à Arolla et en chemin, la cabane des Dix ainsi que la cabane des Vignettes.

Rejoignez-nous en randonnée 🙂

Si vous désirez partir en randonnée avec d’autres passionnés, rejoignez notre groupe Facebook pour participer aux sorties organisées et profiter de ces moments de partage.

Difficulté 4/5

  • Technique: 4/5
  • Exposition: 4/5
  • Dénivelé: 4/5
  • Longueur: 4/5

Conclusion

Ce fut 3 jours intense qui m’ont permis de dépasser mes limites tout en vivant une belle aventure humaine. Malheureusement la météo n’a pas été très clémente avec nous durant cette aventure mais cela ne nous a pas empêché de vivre de beaux moments !

Je remercie Outopia qui m’a invité à cette aventure et notre guide Serge qui a su nous faire voyager en toute sécurité durant ces 3 jours.

C’est un tour que je vous recommande et qui doit certainement être encore plus beau lorsque la météo est de la partie. Il existe également des tours plus courts si votre unique objectif est de monter au Pigne d’Arolla.

Soyez prudents en haute montagne et profitez un maximum de l’expérience !

Bonne randonnée,

Elio

A lire également

 

 

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :