Raquettes Ski de randonnée

Stockefluhe 1’949 m

26 février 2020

Le sommet du Stockefluhe se situe dans la vallée du Simmental dans l’Oberland bernois. Cette montagne se trouve non loin du fameux Stockhorn, vous y aurez d’ailleurs une vue imprenable. Le village d’Erlenbach propose une remontée mécanique jusqu’au Chrindi (départ de notre randonnée) et jusqu’au Stockhorn. Le Chrindi propose différentes activités hivernales. Vous pourrez effectuer cette randonnée en raquettes de préférence.

  • Temps montée: 2h
  • Distance montée: 3.2 km
  • Dénivelé + : 480 m
  • Temps descente: 1h20 min
  • Distance descente: 3.2 km
  • Dénivelé – descente: 480 m
  • Difficulté: facile

Galerie

Situation

Comme dit dans l’introduction, le Stockefluhe se trouve dans la vallée du Simmental, là où se trouve la station de ski Lenk. Nous nous trouvons définitivement au mieux de l’Oberland bernois ! La station intermédiaire du Chrindi propose différentes activités hivernales comme la pêche sur le lac gelé, la randonnée raquette, un énorme igloo qui fait également office de bar/restaurant/hôtel.

Vous l’aurez compris, il y a de quoi occuper vos journées ensoleillées durant cet hiver ! Si vous n’avez pas encore lu l’article sur le sommet du Burgfeldstand qui se trouve juste au-dessus d’Interlaken, je vous invite à le faire 😉

Stockefluhe
Situation Stockefluhe

Le sommet se trouve à 1’949 m d’altitude. Ce n’est pas un sommet extrêmement haut, mais la majeure partie de la monté est exposée nord ce qui préserve relativement bien la neige.

Stockefluhe
Stockefluhe

Parking et accès

Pour commencer la randonnée vous devez vous rendre à Erlenbach pour y prendre la télécabine jusqu’à la station intermédiaire de Chrindi. Pour vous rendre à Erlenbach, vous pouvez venir par l’autoroute depuis Thoune, depuis le col du Jaun ou encore depuis Château d’Oex.

Accès Stockefluhe
Accès Stockefluhe

Les remontées mécaniques disposent d’un grand parking payant. Voici l’adresse et les coordonnées: Kleindorf 338B, 3762 Erlenbach im Simmental (GPS: 46.659756, 7.544854).

Pour ce qui est des transports publics, des trains desservent le village d’Erlenbach. Vous trouverez plus d’informations sur le site des CFF.

La montée

Avant de commencer la randonnée, il vous faudra prendre la télécabine jusqu’à la station intermédiaire.

Pris des remontées

La randonnée commence depuis la station intermédiaire du Chrindi. Commencez pas descendre en direction du lac en suivant le chemin damé. Puis contourné celui-ci jusqu’à arriver à son extrémité ouest. Une fois là-bas, vous pouvez commencer à monter direction de l’arrête avec les quelques arbres.

Vous traverserez ensuite quelques « plaines » avec des arbres, c’est la partie la plus ensoleillée du tracé. Vous devriez arriver au pied de la falaise du Cheibehore et continuer à la longer. Une fois arrivé au bout de celle-ci vous devriez apercevoir le Stockefluhe qui pointe le bout de son nez. Depuis là ça parait impressionnant ce qu’il reste à faire mais rassurez-vous, il ne vous reste qu’environ 40 minutes de marche avant d’y arriver.

Il vous faudra alors redescendre un peu jusqu’aux chalets puis entamer la monter. Essayez de respecter au mieux le tracé ci-dessous pour éviter les zones à risque (voir chapitre danger).

Lorsque vous arriverez sur la crête, il vous faudra encore gravir une vingtaine de mètres pour arriver au sommet de la Stockefluhe. Depuis là vous profiterez d’une belle vue sur le Stockhorn et la vallée du Simmental.

Itinéraire Stockefluhe
Itinéraire Stockefluhe

Pour plus d’informations sur l’itinéraire ou si vous désirez exporter celui-ci en format GPS, vous pouvez vous rendre sur la carte interactive.

Dénivelé Stockefluhe
Dénivelé Stockefluhe

L’itinéraire de 3.2 km vous baladera au bord du lac, à travers la forêt et également proche de falaises, de quoi ne pas vous ennuyer durant la marche.

Avec seulement 480 m de dénivelé, vous devriez y arriver assez facilement. A savoir qu’il y a en fait que deux grosses montée (juste après le lac et juste avant le sommet). Le reste est plat ou en descente, ce qui fait que la grande partie du dénivelé ne se fait que sur deux passages assez raides. Comptez environ 2 h pour attendre le sommet.

Voici quelques photos prises durant la montée :

Dangers

Ce tracé est relativement sûr. La première partie de l’itinéraire se fait sur un chemin damé qui normalement est surveillé par la « station ». Là ou cela devient un peu plus « risqué », c’est sur la dernière partie. Il vous faudra alors passer au milieu des deux pentes à plus de 30° pour éviter tout danger.

Des pentes supérieures à 30° sont présentes durant la randonné mais étant donné qu’elles sont dans la forêt vous ne risquez rien.

Stockefluhe, le sommet !

Une fois arrivez au glacier, voici ce que vous pourrez découvrir:

Stockefluhe
Stockefluhe

Faites attention si vous décidez de monter sur le sommet du Stockfluhe (l’arrête) car mieux vaut ne pas tomber !

La descente

Pour la descente, nous avons suivi exactement le même itinéraire que pour la montée. Profitez-en pour observer le paysage qui vous entour depuis une autre perspective.

Etant donné que lors de la descente vous aurez également de la montée à faire, vous passerez presque autant de temps qu’à l’allé soit environ 1h30.

Infrastructures

La station intermédiaire de Chrindi propose un restaurant. Au bord du lac, un hôtel/restaurant/bar igloo est fait lorsque les conditions le permettent. Vous pourrez facilement boire un verre à la fin de votre randonnée ou manger quelque chose.

Difficulté 2/5

  • Technique: 2/5
  • Dénivelé: 2/5
  • Longueur: 2/5

Conclusion

L’Oberland bernois regorge de sommet à explorer et en voici un de plus ! C’est toujours un régal pour les yeux de se balader dans cette région et tout particulièrement lorsque l’on a un si beau point de vue sur le Stockhorn.

La difficulté de cette randonnée permettra à tout le monde de profiter de ce sommet. Les activités et infrastructures de Chrindi pourront également vous divertir.

Je vous recommande d’aller visiter cette région et ce sommet. Depuis Chrindi vous pouvez également faire d’autres sommets de la région (j’ai de quoi écrire de nombreux articles là-bas . . .).

Bref il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une belle randonnée 🙂

Elio

P.S. Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter en haut à droite pour être averti des prochaines sorties.


Articles

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :